Retour sur investissement

Rien ne vaut le prix au kWh pour comparer les différents types de chauffage…

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

Chantier Poêle Fusée Inertie à Surzur

La semaine dernière, APALA s’est rendue à Surzur. Hugues nous a accueilli dans sa maison en cours de rénovation pour y installer un poêle fusée inertie.

L’entraide et la convivialité étaient au rendez-vous puisque nous avons fait appel à Twiza pour l’organisation d’un chantier participatif ! Au total, 6 personnes sont venus nous prêter main forte sur ce chantier. L’occasion de discuter de cette solution innovante que représente le PFI.

La petite surprise du chantier a été la découverte des pierres de granite qu’Hugues s’est procuré. Ces gros moellons proviennent d’une vieille cheminée pierre, c’est donc en toute cohérence qu’ils retournent à leur usage premier !

La suite de la maçonnerie s’est déroulée comme prévu avec les BTC (briques de terre compressées). Facile à découper, cette expérience nous conforte dans l’idée de travailler avec ce matériau d’avenir.

Le foyer de combustion, qui avait été préalablement moulé en atelier, a pris sa place sur le trône et pour un moment ! L’accastillage (cadre+porte+canal d’arrivée d’air secondaire) lui aussi avait été réalisé en amont par Soudure Atypique, à Ploermel.

Il aura fallu 4 jours pour monter ce poêle de masse. Il ne reste plus qu’à enduire les BTC et raccorder le conduit à l’évacuation extérieure pour que la maison passe son premier hiver au chaud.

Plus d’infos sur le PFI : ici

 

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

Thermographie du PFI

Après l’analyse de combustion effectuée en novembre dernier, APALA s’est rendu une nouvelle fois à Couesbout pour réaliser une thermographie infrarouge !

Cette fois-ci, c’est l’entreprise Teknitys qui nous a apporté son soutien en partageant son matériel et ses conseils pour l’occasion.

Quand l’analyse des fumées nous renseigne sur le rendement et la pollution de la combustion, la technologie infrarouge, elle, nous permet d’évaluer la montée en température de la batterie thermique, du baril rayonnant et des surfaces à proximité du PFI. Voyez plutôt :

 

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

Coup d’œil sur le Poelito de David

Cousin du rocket stove, le Poelito permet de chauffer de petits espaces ayant peu ou pas d’inertie. Les amateurs de yourte, camion, caravane, mobil home, péniche y trouvent donc un confort thermique et d’usage optimum.

C’est le choix que David et sa compagne ont fait pour chauffer leur belle yourte. On vous invite à visiter leur site internet, section « carnet de yourte » : http://david.mercereau.info/carnet-de-yourte/

 

Le Poelito, questions matériaux, conception, construction, et coût, c’est par ici :

http://david.mercereau.info/chauffer-sa-yourte-en-construi…/

http://david.mercereau.info/installationfinition-du-poelito/

Convaincu ? Suivez le guide !

https://drive.google.com/…/0B9ECBOEdkrPMaEw4eE5yZE1UbVk/view

 

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

La parole aux fumées de combustion…

C’est avec hâte que nous sommes retournés à la Grée-Saint-Laurent (56) la semaine dernière. Objectif : Analyser les fumées de combustion du PFI réalisé en mai de cette année !

 

 

 

 

 

Pour ce faire, Hase (le fabricant de poêles à bois) nous a soutenu dans notre démarche en nous mettant à disposition leur analyseur de combustion. Merci à eux au passage.

La machine se présente sous la forme d’un « multimètre » équipé d’une sonde pour atteindre le flux de fumées dans le conduit. L’outil est capable de quantifier les principaux composants de fumées de combustion, à savoir : l’oxygène O², le dioxyde de carbone CO², le monoxyde de carbone CO, la température des fumées, ainsi que le rendement associé.

Nous avons fait l’acquisition semi-manuelle de 3 flambées de 1h30 chacune.


La combustion des 3 kg de chargement a duré en moyenne 1h45. La température des fumées a atteint des valeurs maxi de 220 °C avec une moyenne de 150 °C, idéal pour chauffer cette banquette !
Le rendement de la combustion a oscillé entre 82 et 97 %. Une combustion optimale (quasi complète) pour un faible dégagement de polluants et un encrassement minimal des conduits !

Le riser, ou baril rayonnant, a été équipé d’un thermomètre magnétique qui nous a permis d’observer sa montée en température durant la flambée. Observez par vous mêmes les 3 graphiques résultants :

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!